La Communauté de l

La Communauté de l'anneau
par Qade

Titre Original :
Realisateur :
Producteur :
Distributeur :
Acteurs :
Genre :
Année de sortie :
Origine :

  
  

The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring 
Peter Jackson 
Peter Jackson, Barrie M. Osborne, Tim Sanders, Fran Walsh 
New Line Cinema
Elijah Wood, Sean Astin, Viggo Mortensen 
Heroic-Fantasy 
19 décembre 2001 
Etats-Unis, Nouvelle-Zélande 

 
 

Informations complémentaires:
Durée: 2h45


Les fameux 9 cavaliers de l'anneau qui sont sans cesse à sa recherche...




Histoire: Le jeune et timide Hobbit, Frodon Sacquet, hérite d'un anneau. Bien loin d'être une simple babiole, il s'agit de l'Anneau Unique, un instrument de pouvoir absolu qui permettrait à Sauron, le Seigneur des ténèbres, de régner sur la Terre du Milieu et de réduire en esclavage ses peuples. À moins que Frodon, aidé d'une Compagnie constituée de Hobbits, d'Hommes, d'un Magicien, d'un Nain, et d'un Elfe, ne parvienne à emporter l'Anneau à travers la Terre du Milieu jusqu'à la Crevasse du Destin, lieu où il a été forgé, et à le détruire pour toujours. Un tel périple signifie s'aventurer très loin en Mordor, les terres du Seigneur des ténèbres, où est rassemblée son armée d'Orques maléfiques... La Compagnie doit non seulement combattre les forces extérieures du mal mais aussi les dissensions internes et l'influence corruptrice qu'exerce l'Anneau lui-même. L'issue de l'histoire à venir est intimement liée au sort de la Compagnie.

Grand-Pas où plutôt Aragorn





Avis: Fallait tout de même la trilogie du SdA sur la vallée que diable! Ce film que l'on doit à Peter Jackson peut laisser de marbre comme il peut ravir. Pourquoi? D'un côté vous aurez ceux qui ont littéralement adulé la trilogie, la vénérant et de l'autre vous aurez ceux qui la considèrent comme hérétique du fait de certaines incohérences ou liberté scénaristiques prises avec l'œuvre initial. Et il y a ceux comme moi, au milieu, qui aiment beaucoup ce film sans pour autant le vénéré(quoi que...) et en lui reconnaissant quelques erreurs. J'avoue que j'ai d'abord vu le premier film avant de lire les 3 bouquins (que j'ai énormément aimer). Peter Jackson a, selon moi, parfaitement réussi à transposer sur écran le souffle épique de Tolkien, et pas seulement à cause d'acteurs au diapason de leurs rôles mais aussi par des décors, une mise en scène aussi bien visuel (le Balrog est somptueux) que sonore, Peter Jackson gagne sur tout les tableaux et nous livre le premier volet de qualité de ce qui sera l'un des plus grands succès du cinéma moderne. A voir au moins une fois ne serait-ce que pour ce forger un avis.

Le départ de la Compagnie...

 
Réagir sur le forum Revenir en haut