Coup de foudre à Notting Hill

Coup de foudre à Notting Hill
par hae

Titre Original :
Realisateur :
Producteur :
Distributeur :
Acteurs :
Genre :
Année de sortie :
Origine :

  
  

Notting Hill 
Roger Michel 
Duncan Kenworthy 
Universal pictures
Julia Roberts, Hugh Grant 
Comédie, romance 
1999 
Etats-Unis, Angleterre 

 
 

Informations complémentaires :
Durée : 2h03



Résumé :

William tient une librairie dans le quartier tranquille de Londres : Notting Hill. Un jour, la star Anna Scott passe la porte de la boutique. Les circonstances vont faire que les deux personnages se reverront (oh zut, j'ai renversé mon jus d'orange sur vous, quel maladroit je fais, venez chez moi), et ce sera ainsi la début d'une grande histoire ...
Bien entendu, il arrivera plein de choses aux personnages qui les empêcheront de vivre leur amour correctement.



Mon avis :

Un film à voir au moins une fois dans sa vie, histoire de dire qu'on a vu cette daube !
De bons acteurs, un scénario qui aurait pu être bon : le coup du ver de terre amoureux d'une étoile (cf ni vu ni connu), de la bergère amoureuse d'un prince, un grand classique gentil et mignon tout plein, mais qui n'est pas toujours bien fichu.
Là, il n'est pas question du riche qui sait que la beauté vient du coeur, mais bel et bien d'une morue capricieuse et égoïste qiu va en faire voir des vertes et des pas mûres à notre pauvre héros qui va morfler sans rien dire, lui dire amen à tout, en bonne serpillère qu'il est.
Du coup, pendant tout le long du film, Anna revient vers William, puis le jette, puis revient ... ce qui déjà est assez lourd, mais en plus quand on voit ce Hugh Grant (déjà, faut supporter sa tête XD) tout résigné, ça le devient encore plus
Reste gentil, tais toi et persévère, tu arriveras à tes fins ... beurk beurk beurk !!

A côté de ça, on a une galerie de personnages assez intéressants : le couple de meilleurs amis dont la femme est en fauteuil roulant par exemple, mais il y a aussi d'autres personnages un peu farfelus qui sont systématiquement tournés en ridicule pour servir de faire valoir aux deux héros. Tout ça entraine des scènes d'humour bidons et de moquerie envers les personnages un peu excentriques pour montrer que même si ces gens sont gentils, les persos "normaux et beaux" sont quand même vachement mieux.

Niveau musique, j'ai trouvé qu'il y avait trop de slows pour les scènes romantiques, une musique aurait suffit je pense, et il aurait mieux valu faire un gros slow pour le film, genre "Enchained Melody" ou "I will always love you" plutôt que nous en balancer 4-5 dans tout le film, à chaque fois que les persos se retrouvent (j'aurais d'ailleurs préféré une grosse scène romantique plutôt qu'une flopée de petites scènes même pas classes, dont on ne se souviendra même pas (tout le monde se souvient de la scène de la poterie dans Ghost, aussi dégoulinante qu'elle était XD).

En bref : Coup de foudre à Notting Hill est une des plus grandes comédies romantiques américaines. Pourtant, j'avoue ne pas avoir compris les raisons d'un tel succès. Dans le genre, je préfère de loin Pretty Woman, parce qu'au moins la perso pauvre n'est pas complètement soumise aux caprices de son riche. William est un personnage faible, mais comme il est gentil et que le pouvoir de l'amour gagne à toujours, il arrive quand même à se taper la nana qui se rend compte qu'elle l'aime blah blah blah ...
Un film à voir si on veut se faire les grands classiques, mais il ne faut vraiment pas s'attendre à une merveille


 
Réagir sur le forum Revenir en haut